Mission sauvetage

Aujourd’hui, c’est samedi, jour de repos. Je n’ai pas vu Edgar, mon employeur avec qui je vis sur la propriété, de la journée. Il est 19h45, il fait désormais nuit et Edgar n’est pas là, ce qui est inhabituel. J’active mon mode inspecteur / sauveteur, et je commence mon enquête pour le retrouver.

Petit rappel, c’est l’Australie, c’est grand. La propriété fait 54 000 hectares, c’est cinq fois la taille de Paris pour mon boss et moi.

Premier indice, un des quads manque à l’appel. Je réfléchis et me souviens avoir entendu un moteur en fin d’après-midi. Un petit tour dans la maison pour inspecter les pièces à la recherche d’une note, rien. Je file dans le hangar vérifier les radios talkie walkie, elles sont toutes là, il est parti sans. Étant donné qu’il est en quad, il ne devrait pas être très loin, enfin quelque part dans un rayon de 20 kms environ.

Avant de partir, je passe un coup de fil aux voisins afin de m’assurer qu’Edgar n’est pas passé dans la propriété voisine. La femme de Steve me répond que non et me demande de les contacter si Edgar ne se montre pas d’ici le lendemain.

D’habitude, c’est Edgar qui vient faire les missions sauvetages quand j’ai un problème. L’avantage c’est qu’il sait où je me trouve ; moi, j’ignore où il est, et ce que je suis supposé faire. Je décide d’abord de limiter mes recherches aux principaux points environnants. Premier essai, je file à Government Bore situé à une vingtaine de minutes. Du fait des fortes pluies du début de semaine, il y a de nombreux marécages et les pistes sont par endroit très boueuses. La veille, nous avons embourbé le tracteur ; bon ok, peut-être moi un plus qu’Edgar comme il n’était pas là. J’ai dû rentrer à pieds.

Du coup, je roule lentement pour éviter de finir embourbé dans un piège de ce genre. Rien. Demi-tour avec un arrêt à la rivière. Je surveille les traces sur le sol indiquant des signes de son passage. Rien, il n’est pas passé de l’autre côté. Direction Cattle yards d’où plusieurs routes partent. Je stoppe et cherche autour à l’aide des feux de la voiture. Toujours à la chasse d’une trace plus fraîche que les anciennes, je ne découvre rien, et décide de ne pas m’aventurer plus loin. Bah ouais, y’a le tennis – en pleine période de l’Open de Melbourne, je ne vais pas rater ça, faut pas déconner !

Après 1h30 de recherches, n’ayant pas de moyen de communication, je n’ai aucune idée de l’endroit où il se trouve, et n’ai découvert aucun indice. De plus, la nuit ne facilite pas la conduite, et je ne voudrais pas finir bloqué quelque part. Je le rechercherai le lendemain, et pour cette nuit, je me dis qu’il se trouvera un arbre sous lequel passer la nuit.

Tout de même, ma bienveillance me fait programmer mon réveil un peu avant 7h00 afin de commencer à chercher de bonne heure le lendemain. Le dimanche matin en allant vers la maison, je me rends compte que le quad n’est toujours pas de retour mais qu’Edgar est en train de prendre son petit déj’. Les questions s’ensuivent, et il m’explique comment il s’est retrouvé en panne d’essence à une quinzaine de kilomètres. Du haut de ses 65 ans et de ses problèmes de genoux, il a marché tout le long, en faisant des pauses, souvent. Il est rentré vers minuit et demi, c’est le voisin Steve qui l’a réveillé en téléphonant le matin.

Ouf ! Mission sauvetage réussie ! Bah quoi, il est de retour, non ?!

Publicités

Une réflexion sur “Mission sauvetage

  1. Pingback: Aux portes de l'Outback, Mount Norman en Australie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s