La chouille à Vang Vieng

Voyager en Asie du Sud Est, dans la région Indochinoise, comme au Laos, c’est pour découvrir de nouveaux paysages, des nouvelles cultures, des traditions, des peuples … et j’en passe. Ainsi pour certains, les backpackers, les vrais, ceux qui vivent comme les locaux, Vang Vieng, petite ville située entre Vientiane et Luang Prabang, est une honte, une calomnie sans intérêt. Certes, c’est difficilement compréhensible et difficilement explicable ce qu’un patelin tel que Vang Vieng foute là, au Laos ; mais au fond, on s’en branle. Vang Vieng est là, et si tu y viens pour découvrir le Laos traditionnel, t’es vraiment con. Vang Vieng, c’est connu, c’est pour la chouille !!! T’as le reste du Laos pour découvrir les temples bouddhistes, alors reste dans ton bus climatisé en direction de ton prochain tour organisé !

Vang Vieng est une ville de 25 000 habitants orienté vers le tourisme. Avec les hordes de backpackers débarquant en Asie du Sud-Est, des attractions ont vu jour sur la Nam Son River, notamment le tubing !

Le tubing c’est descendre la rivière ou une partie, sur une bouée. Rien d’extraordinaire, excepté qu’à Vang Vieng, on fait cela bières à la main, s’arrêtant dans les bars situés sur les berges de la Rivière pour une partie de Beer Pong et quelques canons. Bonne ambiance, des jeux, avec alcool souvent, ou des parties de foot bourrés, de la musique, des internationaux, jeunes principalement, mais il y a des surprises comme ces deux sexagénaires écossaises  qui descendaient des pintes avec des vingtenaires.
Bonne ambiance assurée ! Petit moment détente pour quelques jours, on pose le sac à dos et la moto !

Cependant, Vang Vieng a changé. Si l’on trouve toujours quelques bars le long de la rivière, et toutes sortes d’Happy Hour et happy pizza ou shakes à base de ganja ou de champignons, c’est dorénavant plus réglementé et plus surveillé. Faut dire qu’avec 27 morts en 2011, il fallait sécuriser l’endroit. Bah oui, un bourré qui se balance sur une corde au-dessus d’une rivière ou qui saute de 20 mètres, il se rate parfois. Jetez un oeil à la compil’de Vizeo qui y était il y a plusieurs années !

Puis une fois l’après-midi passé à picoler en descendant la rivière, le soir, on remet le couvert dans les nombreux bars de la ville aux consommations aux prix imbattables : whiskys gratuits pendant une heure …
Finissant par regarder un match de foot anglais assis dans la rue avec des Laos qui m’ont invités devant la TV, m’offrant des verres de bières BeerLao dont on boit quelques gorgées, avant quelques minutes plus tard, de le descendre en une fois, puis de recommencer … Khob chai ! Santé ! Le départ de bonne heure pour Vientiane, à moto toujours, n’aura pas lieu …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s